jazz in, le jazz en mode multimédia

Generic filters

FESTIVAL RESONANCE au Périscope

RESONANCELE PROJET :

 

Jazz à Vienne est présent toute l’année sur Lyon, Saint-Étienne et Bourgoin-Jallieu dans le cadre de sa saison.

« Pendant le festival, des concerts sont aussi proposés sur le territoire métropolitain dans le cadre des résonances. Sur le territoire du Pôle Métropolitain, des manifestations en résonance aux Biennales du Design, d’Art Contemporain, de la Danse, du Cirque et à Jazz à Vienne sont organisées sur chaque territoire.

Les évènements présentés s’inscrivent dans cette nouvelle dynamique de partage et d’échange entre territoires, offrant au public et aux habitants de ces 4 agglomérations des initiatives culturelles originales, novatrices, facteur d’enrichissement et de plaisir. »


R E S O N A N C E  au  P E R I S C O P E : 6 Artistes / 6 Soirées / 6 Auteurs

 

Il s’agit de cartes blanches données à des artistes français dont le travail actuel représente une face originale et singulière du jazz d’aujourd’hui.

Ces concerts lives (1 solo suivi d’un projet très actuel en lien avec ces jeunes artistes) seront complétés par des playlist musicales concoctées avec les artistes pour prolonger l’esprit « carte blanche » et ainsi, découvrir et comprendre leurs univers, inspirations et références.

Pour l’occasion, Le Périscope sera transformé en café-culture, avec une sélection de documents, ouvrages et magazines, sera ouvert sur l’extérieur avec la terrasse.

De plus, six chercheurs ou journalistes concernés par le jazz seront invités à réagir à la question : « 100 ans de jazz, et alors ? »
Les articles seront diffusés au cours des soirées et publiés sur le site internet du Périscope et les réseaux sociaux.


LE PROGRAMME :

MERCREDI 1er JUILLET

¤ 19h – 20h : Élodie Pasquier Solo
Ce qu’Élodie Pasquier dessine à grand renfort de vifs remous et de grandes cascades, c’est un petit espace où la musique ne cache pas son intention de crever les coeurs. Seule, avec des clarinettes qui ne savent
jouer qu’une note à la fois, et un souffle solaire…
C’est l’ébène qui cache la forêt : l’épopée solitaire d’une abonnée aux expériences collectives (avec Bruno
Tocanne, OrTie, The Very Big Experimental Toubifri Orchestra, son groupe Mona ou encore le Grolektif), qui
offre aux oreilles de passage un bond en altitude, tant pour les bienfaits de l’air pur que pour la sensation
de vertige.
http://periscope-lyon.com/_Elodie-Pasquier
* * * *
¤ 21h00 – 22h00 : April Fishes
Avec Manuel Adnot, Adrien Dennefeld, Romain Dugelay et Sylvain Darrifourcq APRIL FISHES est un voyage improvisé et narratif au sein du monde aquatique, aussi bien inspiré par l’écrivain Mo Yan que par quelques autres sensations provenant du monde sous-marin. APRIL FISHES est soutenu par Le Pannonica à Nantes, lieu au sein duquel le groupe a pu travailler sa première création en résidence en septembre 2014. Le groupe s’apprête à enregistrer son premier disque sous l’égide du Grolektif au Périscope à Lyon en juillet 2015.
http://periscope-lyon.com/_Soiree-1
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist Musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour d’Élodie Pasquier afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


JEUDI 02 JUILLET

¤ 19h00 – 20h00 : Adrien Dennefeld Solo
Seul en scène avec sa guitare électrique, ses effets personnels et autres objets sonores, Adrien Dennefeld développe un solo totalement improvisé.
Textures sonores, mélodies nées dans l’instant, échos d’influences multiples, la guitare est tour à tour caressée, frottée, frappée, pincée, meurtrie parfois, choyée toujours. Il en resulte un parcours narratif particulièrement prenant, où le son se vit
comme une matière dans laquelle le spectateur plonge, se laisse happer, pour ressortir souvent changé.
C’est en 2013 qu’il se lance dans l’aventure solo, une expérience qui le tentait depuis longtemps !
L’association rémoise Jazzus l’a accueilli pour son tout premier concert en solo. Le solo acoustique était imparable, un moment rare d’écoute et de partage.
http://periscope-lyon.com/_adrien-dennefeld
* * * *
¤ 21h00 – 22h00 : Petite Vengeance
Avec Raphael Quenehen, saxophone et voix et Jérémie Piazza, batterie et guitare
Quand deux piliers du collectif rouennais des « Vibrants Défricheurs » et du fameux groupe Papanosh (lauréat jazz migration 2013 et « producteur-éleveur » d’un jazz pétillant, contemporain et métissé !) décident de jouer en duo, ça décoiffe terrible !
PETITE VENGEANCE: c’est le retour de l’énergie épatante et des collages foldingues du regretté Clusone trio (Bennink, Reiseger, Moore), c’est Johnny Cash burlesquement revisité par Ornette Coleman, c’est Bernard Lubat qui croise Raymond Scott (Tex Avery !), c’est la relecture de ritournelles tintinnabulantes de westerns imaginaires, c’est Sitting Bull en train de rire en lisant Tintin, c’est du jazz contemporain, burlesque et déjanté, joué par deux potaches titulaires de premiers prix de conservatoire ! Est-ce encore du jazz nous dirons les grincheux ? Peu importe car leur « swing » s’impose, naturel, ludique et malicieux, et ces deux-là ont la qualité fondatrice du jazz : la générosité !
http://periscope-lyon.com/_Soiree-2
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour d’Adrien Dennefeld afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


VENDREDI 03 JUILLET

¤ 19h00 – 20h00 : Romain Dugelay « Pong »
“Une petite balle se déplace à travers l’écran, Deux joueurs commandent chacun une raquette, Les raquettes glissent verticalement entre les extrémités de l’écran, Si la balle frappe la raquette, elle rebondit vers l’autre joueur, Si la balle manque la raquette, l’autre joueur marque un point.”
Romain Dugelay est saxophoniste (alto et baryton), compositeur et improvisateur.
En 2004, il fait partie des fondateurs du Grolektif, collectif de musiciens au sein duquel il a pu développer de nombreux projets,
notamment l’ensemble Polymorphie qu’il dirige depuis 2007, le trio RYR au côté de Yoann Durant et Rodolphe Loubatière ou encore le
big band Brigre. Plus récemment, on a pu l’entendre au sein de Kouma, avec Sébastien Brun et Damien Cluzel
http://periscope-lyon.com/_romain-dugelay
* * * *
¤ 21h00 – 22h00 : Watchdog
Avec Anne Quillier – piano et Pierre Horckmans – clarinette basse
WATCHDOG c’est le reflet sonore de nos sociétés ultra surveillées, de ces machines autocontrôlées qui prennent peu à peu le pas sur l’être humain dans un monde où tout s’accélère.
Transgressant les frontières stylistiques, Anne Quillier et Pierre Horckmans jouent, s’observent, dialoguent, prennent des risques et ne se donnent aucune limite dans un univers sonore en perpétuelle évolution.
Ils sont deux : symbole de dualisme, sur lequel repose toute la dialectique, tout effort, tout combat, tout mouvement, tout progres.”
http://periscope-lyon.com/_Soiree-3
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour de Romain Dugelay afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


MERCREDI 08 JUILLET

¤ 19h00 – 20h00 : Fanny Lasfargues Solo
Fanny Lasfargues est contrebassiste, bassiste et improvisatrice.
Tout en développant de nombreux projets (Rétroviseur, Q, Pipeline, Five38…) au sein du fourmillant collectif COAX, la jeune contrebassiste aime aussi prendre la tangente et faire cavalier seul. Loin d’être une bouderie ou une foucade égoïste, cette escapade solitaire est au contraire une invitation au partage d’univers personnel peuplé de nouvelles références, d’une foi intransigeante en la puissance de la musique et d’une poésie électronique.
http://periscope-lyon.com/_fanny-lasfargues
* * * *
¤ 21h00-22h00 : In Bed With
Avec Sylvain Darrifourcq, Julien Desprez et Kit Downes
IN BED WITH ce seraient les courbes du désir emprisonné quelque part, dans un espace à la géométrie irréductiblement rectiligne. C’est épileptique, c’est fugace, c’est saccadé, c’est brutal. Mais ça peut tout aussi bien être amorphe et immobile. C’est la violence de la ligne droite.
http://periscope-lyon.com/_Soiree-4
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour de Fanny Lasfargues afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


JEUDI 09 JUILLET

¤ 19h00 – 20h00 : Roberto Negro Solo
“Motifs répétitifs, climats, nappes sonores, fragments de swing, cavales pour dessins animés, ébullition, retour au calme, citations. Un peu comme si des jeunesses, rompues à toutes sortes de vacarmes à haute teneur en décibels, découvraient la lune.”
Francis Marmande – Le Monde.
Le pianiste Roberto Negro mène de front aujourd’hui une multitude de projets. On citera pêle-mêle le quartet Kimono avec Christophe Monniot ; son duo avec Emile Parisien Les Métanuits; Babies, avec Théo Ceccaldi ; Quelle Sauce, avec le batteur Florian Satche ; ou encore son tout nouveau trio Garibaldi Plop, avec Sylvain Darrifourcq et Valentin Ceccaldi.
http://periscope-lyon.com/_roberto-negro
* * * *
¤ 21h00 – 22h00 : Carl Lacroix Quintet (Canada)
Avec Carl Lacroix – basse électrique et composition, Jonathan Turgeon – Piano électrique, René Zeledon – Saxophone soprano, Julien Philippe – Guitare électrique et David Larouche – batterie
Le Quintette Carl Lacroix est une formation jazz progressive interprétant des compositions originales. Le groupe est le grand gagnant de l’édition 2014 du concours « Vitrine sur la relève » et du Festi Jazz de Rimouski.
http://periscope-lyon.com/_Soiree-5
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour
de Roberto Negro afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


VENDREDI 10 JUILLET

¤ 19h00 – 20h00 : Clément Édouard Solo
« J’ai eu envie de retrouver le territoire de mon enfance pour m’engager dans un nouveau travail personnel et sensitif, pour tisser un nouveau lien avec les paysages, les lieux de ce territoire.
Ces espaces m’influenceront, et feront naître un solo au saxophone dans un lieux réverbérant, ici une chapelle, et des pièces sonores électroniques.
Pour ce solo, je jouerai avec le lieux et ses qualités sonores, le lieux deviendra l’amplificateur, certains sons préenregistrés viendront de façon occasionnelle se confronter à ce paysage interne.
J’ouvrirai un espace de fréquences et de textures qui n’est pas sans évoquer la musique électronique, tout en conservant le grain du timbre acoustique du saxophone. » C. Edouard
http://periscope-lyon.com/_clement-edouard
* * * *
¤ 21h00 – 22h00 : Druides
Avec Aymeric Avice – trompettes électriques et Yann Lemeunier – batterie, clavier et cassettes
« … Et j’entendis derrière moi rugir comme le son d’une trompette, un tonnerre de batterie, un feu brutal et improvisé » Saint Maurice, Lavétique.
Un duo détonnant, électrique et musclé. Ils sont parmi les plus sauvages sur la Terre et le revendiquent.
http://periscope-lyon.com/_Soiree-6
* * * *
¤ 22h00 – 00h00 : Playlist musicale
Pour prolonger l’esprit « carte blanche », nous vous proposerons de découvrir une playlist musicale autour
de Clément Édouard afin de découvrir et comprendre son univers, ses inspirations et références.


LES 6 AUTEURS :

« 100 ans de jazz, et alors ? »
Vincent COTRO
Vincent Cotro est maître de conférences à l’université François-Rabelais de Tours et directeur adjoint du
laboratoire Interactions culturelles et discursives (ICD).
Il a publié Chants libres : le free jazz en France 1960-1975 aux éditions Outre Mesure (1999) et dirigé deux
ouvrages collectifs chez le même éditeur : John Coltrane, l’oeuvre et son empreinte (2009) et La catastrophe
apprivoisée : regards sur le jazz en France (2013, avec Laurent Cugny et Philippe Gumplowicz).
Chroniqueur régulier pour la revue Jazz Magazine/Jazzman, il est l’auteur de nombreux articles publiés,
entre autres, dans Les Cahiers du Jazz, Revue de musicologie, Analyse musicale, ou encore Jazz
Forschung/Jazz Research.
* * * *
Mathieu DURAND
Mathieu Durant est journaliste et il a notamment écrit pour 96, Jazz News et La Terrasse. En 2009 avec
Nikola Cindric il fonde Criss Cross Jazz, un blog qui suit de près la nouvelle scène jazz. Dans ses billets,
Mathieu Durand fait « exploser en mille morceaux les clichés qui circulent sur le jazz : une musique du
passée, une musique d’ascenseur, une musique pour vieux, une musique académique, une musique
ringarde, une musique et des musiciens sérieux et ennuyeux. ». Avec un oeil aiguisé et original, il participe au
renouvellement de la critique jazz en France en apportant un regard drôle, impertinent, curieux en étant sur
le terrain et en fuyant les sentiers battus.
* * * *
Gérôme GUIBERT
Docteur en sociologie, Gérôme GUIBERT est maître de conférences à la Sorbonne Nouvelle (Université Paris
III), à l’UFR Arts et médias. Spécialiste des musiques populaires, il est aussi chercheur associé au GRANEM
(Université d’Angers). Ses recherches en sociologie économique de la musique (et plus largement de la
culture) abordent les notions d’économie solidaire et de scènes locales. Il travaille aussi sur les
représentations associées aux genres musicaux en France à partir de la notion de sphère publique. Il a
récemment dirigé une recherche pour le DEPS sur la filière de la musique live en France et est l’auteur de
Musiques actuelles : ça part en live. Il est aussi co-fondateur de Volume ! (la revue de recherche
francophone sur les musiques populaires)
* * * *
Alexandre PIERREPONT
Ethnomusicologue et anthropologue de la musique, Alexandre Pierrepont est poète, programmateur au
Musée du Quai Branly. Il travaille sur les altérités internes et contradictoires aux sociétés occidentales, et
participe à de nombreuses revues et manifestations consacrées aux musiques créatives et improvisées. Il a
publié, entre autres “Le champ jazzistique” (Ed.Parenthèses, 2002) et la “Théorie des ensembles créateurs :
l’Association for the Advancement of Creative Musicians (AACM)” paru en 2012.
* * * *
Olivier ROUEFF
Olivier Roueff, chargé de recherche au CNRS (laboratoire PRINTEMPS), consacre ses enquêtes aux modes de
production de la réception du jazz en France et à leur place dans les transformations de la culture lettrée,
aux intermédiaires des mondes de l’art et de la politique, et au spectacle comme matrice de l’espace public.
Parmi ses publications : La France du jazz. Musique, modernité et identité dans la première moitié du xxe
siècle, Marseille, Parenthèses, 2002 (avec D.-C. Martin) ; « Faire le jazz. La coproduction de l’expérience
esthétique en jazz-club », Revue de musicologie, LXXXVIII, 1, octobre 2002.
* * * *
Raphaëlle TCHAMITCHIAN
Après un master en Lettres, Arts et Pensée contemporaine, et une formation de dramaturgie au Théâtre de
la Colline, Raphaëlle Tchamitchian vient d’intégrer le laboratoire Sefea en première année de doctorat. Ses
travaux portent sur la circulation de l’identité noire à travers les interactions entre théâtre et musique
improvisée. Elle est par ailleurs critique de jazz.


INFORMATION(S) PRATIQUE(S)

Le Périscope
13 rue Delandine
69002 Lyon
SITE : http://periscope-lyon.com/_resonance
FACEBOOK : https://www.facebook.com/periscope.lyon
TELEPHONE : 04 78 38 89 29
Informations et réservations : periscope.lyon@gmail.com
Communication : periscope.communication@gmail.com

Accès :
Métro A (Perrache)
Tram T1/T2 (Suchet / Perrache)
Sortie : Cours charlemagne
Gare SNCF de Perrache
Voiture : le nouveau parking Lyon Perrache Archives La Confluence de 650 places.
Vélo : plusieurs stations Vélo’v à proximité

Partager

Podcast mensuel "Caravan"

Chaine YouTube Jazz in

Publications récentes

Catégories

Archives