jazz in, le jazz en mode multimédia

Generic filters

Anglet Jazz Festival 2015 au gré des rencontres

Depuis deux ans Anglet Jazz Festival remplace et intègre le rendez-vous annuel “Jazz sur l’herbe”.

Autour d’Agnès Zimmermann et Marc Tambourindeguy, toute l’équipe de l’association ARCAD se mobilise pour transformer ce qui était un rendez-vous familial, en un véritable festival, avec des concerts de renom dans la splendide salle de la Scène Nationale du Quintaou, des découvertes, résidences et des “after” au Parc de Baroja.

Marc Tambourindeguy, nous en parle plus longuement au micro, pour notre magazine Caravan :

Nous partageons, sans réserve, les coups de cœur de Marc pour  Stéphane KERECKI et Leila MARTIAL.

Non pas que les programmateurs aient péché en programmant au Quintaou Jean Marie ECAY ou même Dhafer YOUSSEF (le nombreux public de ce dernier lui a même réservé une standing ovation…), mais la sincérité et l’émotion qui se sont dégagés de “Nouvelle Vague” et de “Baa Box” sont, pour nous, sans commune mesure avec le reste de la programmation du Festival.

Dans les deux cas, un vrai projet musical servi par un collectif en équilibre, tout en écoute et respect mutuel.
Tour de force quand on sait que ces concerts étaient, pour Leila, une “première” et, pour Stéphane, une “relève” après le drame vécu cet été.

Laissons à Leila Martial le soin de nous parler de son projet, pour notre magazine Caravan :

Même la météo était au rendez-vous sur l’herbe du dimanche. Le soleil y était comme convoqué, sous l’escorte festive et iconoclaste du Sergent PERRUT, par l’excellente Marie CARRIE, généreuse et solidement accompagnée.

Anglet Jazz Festival, s’affirme et monte en gamme, autour de son concept “cocktail”: international/local/festif.

Au chapitre de ses découvertes 2015, deux hommes à suivre, le saxophoniste Antonin TRI-HOANG à qui “Nouvelle Vague” offre l’occasion de faire reconnaitre un talent prometteur et le pianiste Kirtjan RANDALU qui méritait largement mieux que de servir de répétiteur à l’unisson des soli d’oud de Dhafer YOUSSEF.

Il reste à Anglet Jazz Festival à fidéliser son public aquitain, à l’étendre au “grand-sud-ouest” comme au “sud” de la Bidassoa.
Pourquoi pas une radio-jazz locale qui l’y aiderait toute l’année ?

J.Paul GAMBIER (texte, interviews et photos)

Partager

Magazine Caravan

Chaine YouTube

Publications récentes

Catégories

Archives